accueil > ballet preljocaj > créations
Page précédente|Page suivante

© JC Carbonne
media/ballet_preljocaj/2012_titre_crea_oubli_fr.jpg

Première le 15 septembre 2012 à la Biennale de la danse de Lyon

VOIR LE CALENDRIER DE TOURNÉES

VOIR LA REVUE DE PRESSE


« J’ai découvert Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier dès sa sortie aux Éditions de Minuit. La forme même du texte immédiatement m’a passionnée. C’est une unique phrase, une longue phrase interminable qui imbrique le jeu des corps et la structure littéraire d’une façon radicale.
Cette matérialisation de la chair rend le texte très sensuel. Il est habité corporellement, avec des textures très diverses ; le corps agressif, vif, violent, le corps plus lascif, sensuel, malsain, amoureux…

Mais le corps chez Mauvignier est également politique. Plusieurs questions sont posées, une profonde réflexion sur l’exclusion, la marge, la société, le consumérisme, tout cela à travers le dialogue silencieux des corps.

J’ai pensé que la danse pouvait s’emparer du sujet, en mettant en perspective le récit, et en déployant une écriture chorégraphique qui lui serait spécifique.
Et puis évidemment il faudra faire entendre ce texte, extrêmement âpre, sans concession, dans son inexorabilité, dans sa beauté et dans son émotion. »

Angelin Preljocaj


Ce que j'appelle oubli de Laurent Mauvignier
2011, 64 pages, Éditions de Minuit

« Quand il est entré dans le supermarché, il s'est dirigé vers les bières. Il a ouvert une canette et l'a bue. À quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas. Ce dont je suis certain, en revanche, c'est qu'entre le moment de son arrivée et celui où les vigiles l'ont arrêté, personne n'aurait imaginé qu'il n'en sortirait pas. »


Cette fiction est librement inspirée d'un fait divers, survenu à Lyon, en décembre 2009.




CRÉATION 2012
Pièce pour 6 danseurs et 1 comédien


Texte

Laurent Mauvignier,
Ce que j'appelle oubli (Éditions de Minuit)


Chorégraphie / Mise en scène

Angelin Preljocaj


Musique

79D


Scénographie et costumes

Angelin Preljocaj


Création lumières
Cécile Giovansili-Vissière


Avec
Narrateur
Laurent Cazanave

Danseurs à la création
Aurélien Charrier, Fabrizio Clemente, Baptiste Coissieu, Carlos Ferreira Da Silva, Liam Warren, Nicolas Zemmour

Assistant, adjoint à la direction artistique
Youri Van den Bosch

Choréologue
Dany Lévêque



Production
Ballet Preljocaj

Coproduction
Biennale de la danse de Lyon, Théâtre de la Ville (Paris), Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines

Ce spectacle est disponible avec une adaptation en LSF (un interprète-comédien LSF doublant le comédien à l'avant-scène). Ces adaptations ont été réalisées au Théâtre du Pavillon Noir (Aix-en-Provence) en décembre 2013 et au Théâtre Liberté (Toulon) en février 2014.



Diaporama Imprimer