accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© Marc Coudrais
media/pavillon_noir/16_17_Titre1_Christian_Rizzo


« Rizzo pointe vers le haut, un talent dément, et poursuit sa capacité à surprendre et à se renouveler dans des propositions toujours léchées à l’élégance implacable.»

Toutelaculture.com, 18 février 2016






Ils sont deux et pourtant ne font qu’un. Indissociables, complémentaires, fusionnels, en état d’écoute mutuelle totale. Julie Guibert et Kerem Gelebek sont là comme une évidence : interprètes emblématiques des créations de Christian Rizzo, ils sont le cœur brûlant de sa pièce. ad noctum est une valse mi-ombre mi-lumière qui ressuscite les pas des danses populaires ; un menuet sans perruques ni froufrous ; un tango sombre et mélancolique ; un slow délicat ; une histoire de couples anonymes qui s’effleurent et se touchent avec retenue. Loin de dresser un alphabet technique des danses de salon, Christian Rizzo préfère se souvenir, suggérer, faire allusion ou illusion… Noyé dans une lumière diffuse, le tandem semble littéralement voler au-dessus du tapis de scène inspiré des wall drawings de Sol LeWitt, tantôt englouti tantôt surgissant d’entre les zébrures noires et blanches. Il apparaît et disparaît au gré des mouvements sonores perpétuels inspirés d’un lointain souvenir des nocturnes de Chopin et d’un beat techno. Comme des shoots de danse entre deux virgules silencieuses et deux fondus au noir. Éclats fugitifs à peine perturbés par la présence d’une figure géométrique qui peu à peu se transforme en monolithe translucide ultra réactif : Christian Rizzo le plasticien est aussi magicien ! Le paysage semblait désert jusqu’à ce que leurs gestes le remplissent et que le totem lumineux s’anime. Désormais ils sont trois avec ce corps massif et bruyant, et pourtant leur symbiose est intacte. À l’aube d’un nouvel équilibre ?

Figure atypique de la scène chorégraphique française, Christian Rizzo a multiplié les projets avec son association fragile fondée en 1996 : bandesson, costumes, objets dansants et pièces, en solo ou en groupe. Depuis janvier 2015, il dirige le CCN de Montpellier – baptisé ICI - où il propose une vision transversale de la création, de la formation, de l’éducation artistique et de l’ouverture aux publics.

Création 2015 Duo Chorégraphie, scénographie et costumes Christian Rizzo Création musicale Pénélope Michel et Nicolas Devos (Cercueil / Puce Moment) Musique additionnelle Arvo Pärt Lumières Caty Olive Images Iuan-Hau Chiang et Sophie Laly Assistante artistique Sophie Laly Réalisation costumes Laurence Alquier Collaboration graphisme tapis de scène Michel Martin Production ICI - CCN Montpellier / Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Coproduction l’association fragile, le lieu unique - Nantes, TU - Nantes, Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi-Pyrénées, Les Spectacles vivants – Centre Pompidou - Paris, Centre Chorégraphique National de Tours (accueil studio), LUX - Scène nationale de Valence, Festival de Danse Cannes, MC2: Grenoble Soutien Programme In Vivo Electro de l’Académie Manifeste - 2015 (collaboration IRCAM / Les Spectacles vivants - Centre Pompidou)


AUTOUR DU SPECTACLE

LES APÉROS DU SAMEDI
Samedi 25 mars à 18h30
Venez partager un moment convivial autour d’un apéritif avant les spectacles de Christian Ubl (04 mars), Aurélien Bory (18 mars) et Christian Rizzo (25 mars). Verre offert en partenariat avec Château La Coste à partir de 18h30.







Imprimer



THÉÂTRE
PAVILLON NOIR

VENDREDI
24 MARS 2017
20H30

LES APÉROS DU SAMEDI
SAMEDI
25 MARS 2017
19H30


DURÉE 55 MIN

CAT. B : DE 8 € À 20 €

ACCESSIBILITÉ