accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© Herman Sorgeloos
media/pavillon_noir/17_18_Titre_Peeping_Tom_FR.jpg


Le collectif star de la danse belge signe un spectacle humaniste sur les relations familiales, radical
et férocement drôle.




La trilogie familiale selon Peeping Tom démarre avec Vader (Père) créé en 2014, s’est poursuivi avec Moeder (Mère) en 2016, et se clôturera avec Kinderen (Enfants). Comme toujours avec la compagnie de danse-théâtre belge, l’hyperréalisme est de mise, l’univers souvent instable, voire absurde, et les relations conflictuelles. D’ailleurs le huis clos familial est pour elle une source inépuisable d’inspiration et de créativité. Autre marque de fabrique reconnaissable entre toutes : son écriture à nulle autre pareille qui contorsionne les danseurs en tous sens, quasiment élastiques ! À l’avant et en même temps à l’arrière, debout et aussitôt couché, fléchi et soudain tendu… les circonvolutions infinies des corps en mouvement sont une surprise sans cesse renouvelée. Aussi, quand Peeping Tom « débarque » dans la salle des pas perdus d’une maison de retraite à la rencontre de corps vieillissants et épuisés, au contact de mémoires émiettées - celles des patients et des grabataires - on se dit que tout est possible. Le Père peut encore rêver de danser, de jouer du piano, de chanter et de séduire ; la réalité peut encore s’envelopper d’un halo de fantasmes ; le quotidien cauchemardesque basculer dans une ironie percutante. Quand l’émotion nous étreint, le comique nous sauve de la tragédie car le collectif d’acteurs et de danseurs pose un regard bienveillant sur la réalité crue. Toujours décalé, ironiquement tendre et poétique.

Fondé à Bruxelles en 2000 par Gabriela Carrizo et Franck Chartier, le collectif Peeping Tom a connu un immense succès international avec sa première trilogie
Le jardin, Le salon et Le sous-sol, sélectionnée par de nombreux festivals et couronnée de récompenses. Chacune de ses créations étant le fruit de longues périodes de gestation (certains spectacles germent et mûrissent en tournées), la nouvelle trilogie Père, Mère, Enfants a éclos en 2014 et continue de prendre forme.

Création 2014
Pièce pour 7 interprètes Mise en scène Franck Chartier Aide à la mise en scène et dramaturgie Gabriela Carrizo Assistante artistique Seoljin Kim, Camille De Bonhome Composition sonore et arrangements Raphaëlle Latini, Ismaël Colombani, Eurudike De Beul, Renaud Crols Mixage audio Yannick Willox LumièresGiacomo Gorini, Peeping Tom Costumes Peeping Tom, Camille De Bonhome Conception décors Peeping Tom, Amber Vandenhoeck Production Peeping Tom Coproduction Theater im Pfalzbau (Ludwigshafen), KVS - Koninklijke Vlaamse Schouwburg (Bruxelles), Festival Grec de Barcelona, HELLERAU - European Center for the Arts Dresden, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre de la Ville (Paris), Maison de la Culture (Bourges), La Rose des Vents (Villeneuve d’Ascq), Printemps des Comédiens (Montpellier) Avec l'aide du Sommerszene, Szene Salzburg (Salzburg) Avec le soutien des autorités flamandes


Imprimer




THÉÂTRE
PAVILLON NOIR

VENDREDI
13 AVRIL 2018

20h30

SAMEDI
14 AVRIL 2018

19h30

DURÉE 1H30

CAT.A : DE 10 € À 25 €





ACCESSIBILITÉ