accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© Stella Olivier / John Hoog
media/pavillon_noir/18_19_titre_Dada_Masilo.jpg


Un tourbillon chorégraphique et musical, la révolte de Giselle par l’artiste phare d’Afrique du Sud. Tranchant et vivifiant.



Irréductible, virulente et d’une trempe à toute épreuve : Dada Masilo sait créer ses espaces de liberté. Avec ses relectures des classiques européens, l’Amazone de Johannesbourg a déjà bousculé notre vision d’Ophélie dans Hamlet, d’Odile dans Le Lac des Cygnes et de Carmen. Elle transforme ici le chagrin de Giselle en révolte et confirme la maturité de son engagement. Avec Dada dans le rôle-titre, entourée d’une troupe brillante et explosive, Giselle se venge et tue Albrecht pour l’avoir trahie. L’histoire de la frêle ingénue passe du froid au chaud, grâce à l’énergie débordante de ce manifeste chorégraphique. Mais énergie ne signifie pas confusion ! En appliquant une logique implacable, elle transforme les Willis en déesses qui exigent d’elle un sacrifice humain. Dada Masilo connaît le ballet européen par son propre corps. Chorégraphe de plus en plus pointue, elle démontre ici comment le feu de la danse africaine s’empare du vocabulaire romantique, sur une composition musicale où percussions et chants Zoulous dialoguent avec la partition d’Adolphe Adam.


L’Europe découvre Dada Masilo en 2011 avec son solo Bitter end of Rosemary, dans lequel elle jette son corps dans la bataille pour attaquer les symboles européens du pouvoir et du religieux. On prend ensuite toute la mesure de sa virtuosité en tant qu’interprète, dans un duo furibond avec Gregory Maqoma et dans la fresque Refuse the Hour de William Kentridge. Après quoi elle commence à revisiter les classiques du ballet européen, avec sa première production pour grand ensemble : Le Lac des Cygnes, un triomphe planétaire, suivi de Carmen, et maintenant Giselle


Giselle Création 2017 Pièce pour 12 danseurs Chorégraphie Dada Masilo Interprétation Dada Masilo, Khaya Ndlovu, Nadine Buys, Zandile Constable, Ipeleng Merafe, Liyabuya Gongo, Xola Willie, Llewellyn Mnguni, Tshepo Zasekhaya, Thami Tshabalala, Steven Mokone, Thami Majela Musique Philip Miller Dessins William Kentridge Costumes Donker Nag Helder Dag, Those Two Lifestyle Lumières Suzette le Sueur Production Dada Masilo - The Dance Factory Coproduction Joyce Theater’s Stephen and Cathy Weinroth Fund for New Work, Hopkins Center - Dartmouth College, Biennale de la danse de Lyon 2018, Sadler’s Wells - Londres, La Bâtie - Festival de Genève



Imprimer




THÉÂTRE
PAVILLON NOIR

JEUDI
13 DÉCEMBRE 2018

20H

VENDREDI
14 DÉCEMBRE 2018

20H

SAMEDI
15 DÉCEMBRE 2018

19H

DURÉE 1H15

CAT. A : DE 10 € À 25 €




ACCESSIBILITÉ