accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© Andrej Uspenski
media/pavillon_noir/18_19_titre_Wayne_McGregorfr1.jpg


Le ballet d’une vie hypertonique, propulsé par une technicité quasi-scientifique. En vingt-trois séquences génétiques, McGregor fait danser son ADN !


Quand le ballet accélère les cadences, quand il flirte avec la recherche scientifique, mais aussi avec la danse contemporaine et des musiques électroniques très festives, la signature est indubitablement celle de Wayne McGregor. Pour AUTOBIOGRAPHY il a même demandé à des chercheurs d’analyser son propre ADN. À chacune de ses vingt-trois paires de chromosomes il associe alors un événement ou un aspect clé de sa vie. Mais attention : biographie ne veut pas dire curriculum vitae ! Les séquences choré-génétiques de Wayne McGregor parlent de « nature », de « vieillissement », de « sommeil » etc. et se combinent librement. Chaque soir, un logiciel détermine l’ordre des séquences, et le spectacle ne sera donc jamais le même, demandant à chacun des dix danseurs un état d’alerte supplémentaire. Sur les rythmes très « tribal » et « clubbing » de la productrice américaine Jlin, l’essence et l’énergie de la vie humaine surgissent par cette danse ultra-dynamique et par sa technicité très sophistiquée, qualités dont la combinaison fait toute la réputation de Wayne McGregor. On en sort revigoré !


Wayne McGregor est un insatiable, autant en matière de mouvements qu’en matière de découvertes scientifiques. Avec sa compagnie Random Dance, fondée en 1992, aujourd’hui Company Wayne McGregor, il a forgé un style qui rappelle la radicalité des ballets ultra-articulés du jeune William Forsythe ou d’Edouard Lock. Son dynamisme et son excellence lui ont valu des invitations à créer pour le Ballet de l’Opéra de Paris, le Bolchoï, le New York City Ballet et tant d’autres. Sans oublier sa chorégraphie pour le film Harry Potter et la coupe de feu


AUTOBIOGRAPHY Création 2017 Pièce pour 10 danseurs Conception et mise en scène Wayne McGregor Chorégraphie Wayne McGregor Interprétation Rebecca Bassett-Graham, Jordan James Bridge, Travis Clausen-Knight, Louis McMiller, Daniela Neugebauer, Jacob O’Connell, James Pett, Fukiko Takase, Po-Lin Tung, Jessica Wright Musique Jlin Décors et projection Ben Cullen Williams Lumières Lucy Carter Costumes Aitor Throup Dramaturgie Uzma Hameed Coproduction Studio Wayne McGregor, Sadler’s Wells (Londres), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Edinburgh International Festival (Édimbourg), Festspielhaus St Pölten (St Pölten), Carolina Performing Arts de l’Université de Caroline du Nord (Chapel Hill), Movimentos Festwochen der Autostadt (Wolfsbourg) Commande de West Kowloon Cultural District (Hong Kong), Festival Diaghilev. P.S. (St Petersbourg, Russie), Centro Cultural Vila Flor (Guimarães, Portugal), Seattle Theatre Group - USA (music), Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance (Londres, GB) Musique Jlin en collaboration avec Unsound


Imprimer




THÉÂTRE
PAVILLON NOIR

MARDI
15 JANVIER 2019

20H

MERCREDI
16 JANVIER 2019

20H

DURÉE 1H20

CAT. A : DE 10 € À 25 €




ACCESSIBILITÉ