accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© Pascal Seixas
media/pavillon_noir/18_19_titre_nadj_leandre_titre2.jpg

L’univers radical d’un poète, mis en gestes par la danse,
le dessin et l’invention musicale.
Profond, troublant et un brin chamanique.



Elle porte un masque en aluminium, lui se transforme en chaman, peut-être africain. Lui, c’est Josef Nadj et elle, Joëlle Léandre, jazz-woman de renommée mondiale. Ils ont conçu ensemble ce duo où chacun offre à l’autre une belle dose de liberté. Penzum parle de passage à l’acte et de passage vers l’autre monde, vers l’autre sexe, vers l’empire animal, vers le bonheur… Musique, gestes, masques et dessin reflètent l’univers troublant et poétique de l’écrivain hongrois Attila József (1905-1937). À partir de son poème Les Idées libres, artistes et spectateurs embarquent ensemble pour un voyage intime et pictural, où Josef Nadj accomplit un dessin, d’un geste chorégraphique et musical à la fois. De la free music à la poésie-action, Penzum s’amuse de ses propres ténèbres.


De culture et de langue hongroise, Josef Nadj surprend le monde de l’art en 1987, avec son spectacle fondateur, Canard Pékinois. Son univers, empreint de la littérature d’Europe centrale, aborde l’humain par l’absurde. Depuis ses débuts, il a signé plus d’une trentaine de créations. Il travaille ici pour la deuxième fois avec Joëlle Léandre, qui aborde la musique par l’improvisation et la composition et a notamment collaboré avec John Cage, Anthony Braxton, Fred Frith, Steve Lacy…et tant d’autres !


Penzum Création 2017 Pièce pour 2 danseurs Conception et interprétation Josef Nadj, Joëlle Léandre Lumières Sylvain Blocquaux Décor Julien Reureau Masques Jacqueline Bosson Costumes Aleksandra Pešić Production Centre Chorégraphique National d’Orléans, Atelier 3+1



Imprimer




GRAND STUDIO
PAVILLON NOIR

MERCREDI
13 MARS 2019

20H

JEUDI
14 MARS 2019

20H

VENDREDI
15 MARS 2019

20H

DURÉE 45 MIN

CAT. B : DE 8 € À 20 €



ACCESSIBILITÉ