accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© La Veronal
media/pavillon_noir/19-20_titre_la-veronal_OK.jpg


Qu’est-ce qui fait de nous des humains ? Nos passions, entre autres ! Et si elles nous quittaient ? Bienvenue chez les troublants pantins de La Veronal...



C’est à un drôle de ballet mécanique que nous convie Marcos Morau. Une vision du futur ? Une science-fiction sociale ? Entre danse et théâtre du geste, Pasionaria nous introduit dans un univers peuplé d’hôtesses et d’ouvriers, asservis et instrumentalisés. Certains de ces danseurs-mannequins portent des demi-masques, d’autres des casques de réalité virtuelle. Leurs corps mécanisés et aliénés semblent être manipulés de l’intérieur par de puissants ressorts. Est-ce là notre futur monde du travail ou déjà celui d’aujourd’hui ? Les huit interprètes de La Veronal maîtrisent des techniques cinétiques très particulières pour évoquer les êtres hybrides à venir. Mais Pasionaria renvoie aussi à la souffrance, celle de l’absence de passions : une absence sculptée en creux, une véritable croix à porter. Pour mieux nous rappeler l'importance de se sentir vivant.

Quand Marcos Morau crée, à partir de 2009, ses premières grandes pièces, ce parfait inconnu surprend avec un langage précis, pertinent et incisif qui interroge le réel politique et sociétal. Dix ans plus tard, La Veronal est une référence incontournable et Marcos Morau est invité par les plus grandes compagnies de la Chine, du Québec, de l’Allemagne et, côté français, par le Ballet de Lorraine. L’approche transdisciplinaire de La Veronal se reflète dans un style exigeant et précis qui marie la danse, le théâtre et les arts plastiques.


Création 2018 Pièce pour 8 danseurs Chorégraphie Marcos Morau en collaboration avec les danseurs Interprétation Àngela Boix, Richard Mascherin, Ariadna Montfort, Núria Navarra, Lorena Nogal, Shay Partush, Marina Rodríguez, Sau-Ching Wong Assistante chorégraphique Lorena Nogal Répétitrice Estela Merlos Conseil artistique et dramaturgie Roberto Fratini, Celso Giménez Décors Max Glaenzel Costumes Silvia Delagneau Masques et accessoires GADGET Efectos Especiales Casques Ricardo Vergne Prothèses Martí Doy Réalisation sphères Goretti Puente Chaussures Natalio Martín Création sonore Juan Cristóbal Saavedra Vidéo Joan Rodon, Esterina Zarrillo Lumières Bernat Jansà Assistant technique et effets spéciaux David Pascual Production Juan Manuel Gil Galindo et Cristina Goni Adot Coproduction Teatros del Canal (Madrid), Chaillot - Théâtre National de la Danse (Paris), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg (Luxembourg), Sadler’s Wells (Londres), Tanz im August / HAU Hebbel am Ufer (Berlin), Grec 2018 Festival de Barcelona - Institut de Cultura Ajuntament de Barcelona (Barcelone), Oriente Occidente Dance Festival (Rovereto, Italie), Mercat de les Flors (Barcelone) Collaboration El Graner Centre de Creació (Barcelone) Soutien INAEM - Ministerio de Cultura y Deporte de España and ICEC - Departament de Cultura de la Generalitat de Catalunya


Imprimer



THÉÂTRE
PAVILLON NOIR


MARDI
15 OCTOBRE 2019

20H

MERCREDI
16 OCTOBRE 2019

20H


DURÉE 1h10



DE 9 € À 23 €

ACCESSIBILITÉ