accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© Laurent Philippe
media/pavillon_noir/19-20_titre_itmoriyamafrok.jpg




Un duo ludique et iconoclaste, inspiré de l’écrivain Yukio Mishima. S’y rencontrent deux stars nipponnes, l’une chorégraphe, l’autre acteur de théâtre et de cinéma.



Quand la plus française des chorégraphes japonaises rencontre une vedette du théâtre et du cinéma nippons, ils partagent spontanément leur regard sur l’humanité. Is it worth to save us ? (Cela vaut-il la peine de sauver l’humanité ?) puise son inspiration d’une nouvelle de l’écrivain. Kaori Ito et Miraï Moriyama s’amusent de l’écart, métaphysique ou concret, entre soi-même et l’autre. Yukio Mishima imagine ce qu’éprouveraient des extraterrestres en découvrant la civilisation humaine. Ce sentiment d’étrangeté contamine ici le regard de Kaori Ito et Miraï Moriyama sur l’autre, mais aussi sur eux-mêmes. Et pourtant, leurs origines communes et leurs pratiques artistiques les lient profondément. C’est justement ce qui leur permet de s’approprier la question, posée par Mishima : valons-nous la peine d’être sauvés ? Entre distance et proximité, les deux développent, sur un mode très ludique, une vision tout à fait japonaise de la création, où tout se joue dans les tensions, les flux et les renvois entre deux pôles.


Kaori Ito a médusé son public comme interprète pour Philippe Decouflé, Angelin Preljocaj, James Thierrée et Aurélien Bory. Comme chorégraphe, elle est passée du solo aux pièces de groupe, mais a récemment développé le duo comme mode d’expression d’une vérité intime, notamment avec son père dans Je danse parce que je me méfie des mots. Miraï Moriyama, star du cinéma et de la télévision japonaise prolifique et polyvalente, s’est ouvert à la danse pour intégrer des spectacles signés Sidi Larbi Cherkaoui, Damien Jalet et Inbal Pinto.


Création 2018 Pièce pour 2 danseurs Chorégraphie et texte Kaori Ito & Miraï Moriyama Librement inspirés de Une belle étoile de Yukio Mishima Collaboration à la chorégraphie Gabriel Wong Costumes Aurore Thibout Direction technique et lumières Arno Veyrat Composition Joan Cambon Design sonore Adrien Maury Dans le cadre de l’année du Japonisme 2018 avec la Fondation Japon Production Association Himé Coproduction Maison des Arts de Créteil, Kanagawa Arts Theatre (KAAT) Soutien Le Château de Monthelon, Ministère de la culture – DRAC Île-de-France, Région Île-de- France et Département du Val-de-Marne

AUTOUR DU SPECTACLE

VIDÉODANSE
KAORI ITO, UN CORPS IMPATIENT - FILM DE TATJANA JANKOVIC
Mardi 10 et mercredi 11 décembre 2019 - 17h et 18h30

Une invitation à plonger dans l’univers de Kaori Ito. Un portrait sensible, humain et artistique ; sa créativité, ses collaborations.











Imprimer



THÉÂTRE
PAVILLON NOIR


MARDI
10 DÉCEMBRE 2019

20H

MERCREDI
11 DÉCEMBRE 2019

20H


DURÉE 1h


DE 9 € À 23 €


ACCESSIBILITÉ


































STUDIO BOSSATTI

GRATUIT