accueil > pavillon noir > spectacles
Page précédente|Page suivante

© Efrat Mazor
media/pavillon_noir/19-20_titre_sheinfeld_laor_OK.jpg


Deux artistes emblématiques de la bouillonnante scène israélienne dansent un hymne à la vie, à l’amour et à la fragilité. Un bouquet d’émotions d’une rare intensité.



Ils ont mûri. Et ils le savent. Ont acquis la conscience absolue du moindre geste. Partagent la vie, à la ville comme à la scène. D’où la vérité absolue de chaque regard, de chaque geste. Ils ne se donnent pas en spectacle, ils vivent cette « Troisième Danse » de l’intérieur, avec chaque fibre de leurs corps. Amour, fragilité, beauté, vitalité. Tout cela s’enlace, comme les deux amants quand ils dansent un slow. Au début, l’un amène un énorme bouquet de fleurs. Et l’autre, quoique beaucoup plus tard, les écrase et les disperse, faisant naître une autre beauté. The Third Dance unit deux êtres drôlement singuliers qui nous révèlent leurs différences, justement quand ils se fondent dans un unisson, juste pour mieux s’en affranchir quand ils se séparent, restant unis par leur écoute sensible. Gestes et mots expriment le désir de se sentir aimé et valorisé. L’amour du public leur est acquis.

Il peut arriver que l’on ait l’impression que la danse en Israël se limite à Ohad Naharin et La Batsheva. C’est archi-faux. La preuve avec Niv Sheinfeld et Oren Laor, passés par la compagnie de Liat Dror et Nir Ben Gal, dont ils revisitent ici pour la deuxième fois une pièce en se l’appropriant jusqu’à en faire une re-création personnelle. The Third Dance rebondit sur leur reprise de Two Room Apartment et interroge leur relation, tenant compte du temps écoulé. Aussi sont-ils un symbole des bienfaits de la maturité en danse, créatrice d’ouverture et d’avenir.


Création 2018 Pièce pour 2 danseurs Chorégraphie et interprétation Niv Sheinfeld et Oren Laor D’après The Third Dance de Liat Dror et Nir Ben Gal (1990) Musiques Gustav Mahler, Elton John, Steve Harley, Alphaville Assistants répétitions et management Yael Venezia, Melanie Berson Conseil artistique Keren Levi Lumières Rotem Elroy Coproduction Centre Chorégraphique National Rillieux-la-Pape, Theater im Pumpenhaus (Münster, Allemagne), Israël Festival à Jérusalem Soutien Services culturels de l’Ambassade d’Israël Accueil en résidence Théâtre Tmuna à Tel Aviv (Israël), Kelim Choreography Center à Bat Yam (Israël) Remerciements Centre National de la Danse - Lyon (prêt de studio)


Imprimer



GRAND STUDIO
PAVILLON NOIR


VENDREDI
17 JANVIER 2020

20H

SAMEDI
18 JANVIER 2020

19H


DURÉE 55 MIN

DE 9 € À 23 €


AVEC LE SOUTIEN DE






ACCESSIBILITÉ