accueil > pavillon noir > résidences
Page précédente|Page suivante

© Milena Gilabert
media/pavillon_noir/titre_giraldou2_fr.jpg

Comme les "brins d'une guirlande" infinie, les chorégraphes naissent des chorégraphes et après le succès de Coloriage (2007), il devient difficile de ne pas tenir Yan Giraldou pour l'un d'entre eux. De "N" (2004) à Blanche Neige (2008), il a été l'un des visages du Ballet Preljocaj pendant près de 6 ans. Né en 1984, il commence la danse à l'École de Marielle Mondory à Pau en 1990 puis, en 1992, intègre le Conservatoire National de Région de Toulouse. Il y approfondit la danse contemporaine et classique avant de passer la frontière pour suivre la formation de la Real Academia de Madrid en Espagne de 1996 à 1998. De retour en France, il achève ses études à l'École Supérieure de Danse Contemporaine Rosella Hightower de Cannes, obtient son Baccalauréat en 2001 et danse pour plusieurs compagnies jusqu'à ce qu'il rejoigne le Ballet Preljocaj en 2003 à Aix-en-Provence. Il fonde La Locomotive en 2007, et danse en parallèle pour les compagnies Blanca Li, Sylvain Groud et Stéphanie Aubin.


Déjà le titre Coloriage, sa première pièce importante, disait bien l’attachement de Yan Giraldou à l’univers pictural. Cette fois, pour le projet Galerie..., il s’agit d’une balade au fil des grandes œuvres de la peinture. On pourrait définir ce trio féminin comme une histoire anachronique de la représentation du corps de la femme dans l’art pictural. Elle part du début de la Renaissance (début du XVème siècle) quand l’Art occidental a établi ses grandes règles, pour se clôturer avec le début de l’Impressionnisme (fin du XIXème siècle) quand l’arrivée de la photo change tout. L’enjeu de la démarche est de mettre en évidence la façon dont les grandes innovations picturales, comme la perspective ou l’application de l’anatomie, ont modifié la perception du corps féminin tout en veillant à la confronter à celle d’aujourd’hui...Galerie..., c’est un musée où le rapport serait inversé. D’habitude c’est le visiteur qui bouge. Pour une fois, il sera statique et ce sont les œuvres qui viendront à lui.



Création 2011 Pièce pour 3 danseuses Conception, mise en scène et chorégraphie Yan Giraldou, en collaboration avec Amélie Port, Caroline Chaumont, Yui Mitsuhashi Musique Antoine Guenet Conception vidéo Tomek Jarolim Lumières Cécile Giovansili Conception costumes Damien Chevron Coproduction Ballet Preljocaj / Centre Chorégraphique National (Aix-en-Provence), Théâtre de l’Olivier (Istres) Accueil en résidence Système Castafiore (Grasse) Avec le soutien du Théâtre La Licorne (Cannes)



Imprimer

ARTISTE EN RÉSIDENCE
AU PAVILLON NOIR

EN JANVIER 2011

 
 
CRÉATION
 
JEUDI
27 JANVIER 2011

14H30 ET 19H30
 
VENDREDI
28 JANVIER 2011

10H, 14H30 ET 19H30


SAMEDI
29 JANVIER 2011
14H30 
 

Cat. B : 20 € / 16 € / 12 €
50 MN

À PARTIR DE 5 ANS