accueil > pavillon noir > résidences
Page précédente|Page suivante

© DR
media/pavillon_noir/19-20_titre_artistes_residences.jpg



Artiste et chorégraphe tunisienne, Syhem Belkhodja est directrice des festivals « Tunis Capitale de la Danse », « Doc à Tunis », festival international du film documentaire de Carthage, « Al-Kalimat » Marathon des mots, et de deux écoles : l’École des Arts et du Cinéma et le Centre méditerranéen de danse contemporaine. Militante des arts, elle est animée par la volonté de promouvoir en Tunisie le développement de différents secteurs artistiques en y associant les activités de diffusion, de création et de formation. Elle a fondé l’Association Ness El Fen à Tunis en 2002.

Syhem Belkhodja présentera sa création, Les raisons d’espérer, les 13 et 14 février 2020 au Théâtre du Pavillon Noir.






Né à Marrakech, Taoufiq Izeddiou poursuit des études en architecture avant de se tourner vers la danse. Sa rencontre avec Bernardo Montet lui permettra d’amorcer une carrière professionnelle dès 1997. Il signe sa première chorégraphie en 2000. Il fonde l’année suivante la compagnie Anania, première compagnie contemporaine au Maroc et met en place dès 2003 la première formation en contemporain du Maroc, Al Mokhtabar I (le Laboratoire). Il a créé 9 pièces, dont Botéro en Orient en 2019.

Taoufiq Izeddiou travaillera avec les six danseurs du Ballet Preljocaj Junior. Une étape de travail sera présentée au Pavillon Noir en novembre 2019 et à Marrakech dans le cadre de la Biennale de Danse en Afrique et du Festival On marche en mars 2020.

 



Imprimer