accueil > action culturelle > en milieu scolaire
Page précédente|Page suivante

© Jean-Claude Carbonne
media/actions_culturelles/projets_conduits_13_14_fr2.jpg



ÉCOLES MATERNELLES ET ÉLÉMENTAIRES




COLLÈGES

LYCÉES








PROJET D'ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE  (EAC)
Aix-en-Provence

12 adultes et 318 enfants, de janvier à mai 2014


Dans le cadre du partenariat entre le Ballet Preljocaj, le rectorat d'Aix-Marseille, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et la Ville d'Aix-en-Provence, ce projet place les élèves et les enseignants de 12 classes de grandes sections de maternelles, de cours préparatoires et élémentaires d'Aix-en-Provence au cœur d'un dispositif de découverte de l'activité d'un Centre Chorégraphique National, d'initiation aux fondamentaux de la danse et d'immersion dans l'univers du spectacle Pourquoi la hyène a les pattes inférieures plus courtes que celles de devant et le singe les fesses pelées ? de la compagnie Seydou Boro.


Ce projet, qui a pour objectifs la formation des enseignants, la « mise en danse » des élèves et la rencontre avec l’œuvre, comprend :


- 2 rencontres pédagogiques à destination des enseignants des classes concernées par le projet. La première avant le démarrage des ateliers afin que les enseignants s’approprient le projet, et la seconde au mois de mars afin d’orienter la découverte de la danse vers l’univers du spectacle.


Lors de ces demi-journées, les enseignants rencontrent les intervenants du Ballet Preljocaj, le chorégraphe Seydou Boro et les conseillers pédagogiques des circonscriptions concernées. Au programme de ces rendez-vous : ateliers de pratique autour des fondamentaux de la danse contemporaine et de l’univers du spectacle, échange autour des axes de travail à développer en lien avec les artistes-intervenants afin de préparer les élèves à la venue au spectacle, et une réflexion sur la forme de restitution du travail à la fin du projet.


Parallèlement, chacune des classes se voit proposer un calendrier d’actions identiques :


- avant la venue au spectacle, chaque classe vit 4 ateliers à raison d'une heure par semaine dans les écoles respectives avec les artistes-intervenants du Ballet Preljocaj,


- deux semaines avant le spectacle, les 12 classes suivent 1 atelier dans un studio du Pavillon Noir avec le chorégraphe Seydou Boro. Cette séance chorégraphique permet aux élèves d’entrer plus précisément dans l’univers du spectacle,


- la semaine qui précède le spectacle, chaque classe découvre la réalisation artistique et technique d’un spectacle au Pavillon Noir, s’approprie le vocabulaire lié à l’univers du spectacle vivant et observe une répétition ou un échauffement des danseurs du Ballet Preljocaj en studio,


- la venue au spectacle Pourquoi la hyène a les pattes inférieures plus courtes que celles de devant et le singe les fesses pelées ? le vendredi 04 avril 2014 à 14h30 suivie d’un échange avec l’équipe artistique après la représentation et d’une intervention en classe pour un retour sensible et dansé des élèves sur le spectacle vu.


- entre avril et mai, les artistes-intervenants du Ballet Preljocaj animent 3 ateliers pour un retour dansé sur le spectacle et sur la composition créée par la classe dans la perspective d’une valorisation de ce « travail que l’on donne à voir, que l’on partage, que l’on explique ». Ce temps de restitution a lieu, pour certaines des classes, dans un studio du Pavillon Noir en présence des familles et/ou d’une autre classe.


* Écoles Auguste Boyer, Château Double, Couteron, Fenouillères, Jacques Prévert, Jules Isaac, Jules Payot, La Félicité, Rocher du Dragon, Roi René.





PARCOURS DANSE
Aix-en-Provence
88 enfants de CE2, CM1 et CM2 et leurs parents, de septembre 2013 à juin 2014

Ce projet novateur, initié à la rentrée 2012 par la Ville d'Aix-en-Provence, en partenariat avec le Ballet Preljocaj et le Conservatoire Darius Milhaud, a pour objectif de permettre la découverte de la danse, l’apprentissage des bases techniques, et de favoriser l’accès au Conservatoire aux enfants d’écoles* d’Aix-en-Provence. Organisé sur trois ans, c’est un véritable parcours qui est proposé aux enfants :


- à raison de trois cours hebdomadaires d’une heure sur le temps périscolaire, ces élèves découvrent à la fois la danse classique et la danse contemporaine. Les enfants sont donc inscrits au Conservatoire, sans frais d'inscription, et vivent leurs cours de danse dans leurs écoles élémentaires ou à proximité.


- une rencontre entre les professeurs et les parents est organisée en décembre, au Conservatoire Darius Milhaud. Pour cette semaine de portes ouvertes, les parents assistent aux cours de danse de leurs enfants et échangent avec leurs professeurs. Les participants au « Parcours Danse » assistent, pendant ce temps d'échanges, aux cours des autres élèves du Conservatoire.


- en juin, les parents assistent, dans le grand studio du Pavillon Noir, à la présentation des travaux de fin d'année.


- les élèves inscrits pour la première année au « Parcours Danse » assistent au spectacle Pourquoi la hyène a les pattes inférieures plus courtes que celles de devant et le singe les fesses pelées ? de la compagnie Seydou Boro lors d’une des représentations du samedi 05 avril 2014. À cette occasion les enfants et leurs parents découvrent l’activité et l’architecture du Pavillon Noir lors d’une visite dynamique en amont ou en aval du spectacle.


- les élèves inscrits pour la seconde année au « Parcours Danse », découvrent en début d’année avec leurs parents le travail quotidien d’une compagnie de danse professionnelle en assistant à une répétition en studio du Ballet Preljocaj ainsi qu’au spectacle Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la compagnie Système Castafiore en janvier 2014.

 
* Écoles Eugène Bremond, Henri Wallon, Jacques Prevert, Joseph Roumanille, La Mareschale, Marie Mauron.

 




COLLÈGE LES HAUTS DE L'ARC – Trets
De 28 à 300 collégiens, d'octobre 2013 à janvier 2014

La rencontre avec une équipe pédagogique soucieuse d’impulser une dynamique chorégraphique au collège a permis à la fois de sensibiliser de nombreux collégiens à la danse contemporaine tout en initiant plus spécifiquement une classe de 5ème à cet art.


Le projet s'articule autour de :


- l'intervention du G.U.I.D. dans la cour du collège en octobre 2013 pour tous les élèves de 5ème et 4ème de l'établissement.


- 3 ateliers chorégraphiques destinés à la classe de 5ème mobilisée, conduits par l’une des danseuses du G.U.I.D. permettant aux élèves d’explorer avec leur propre corps l’univers artistique du Ballet Preljocaj,


- un accueil en décembre 2013 de cette classe au Pavillon Noir pour une découverte de l’activité de la compagnie Ballet Preljocaj et du fonctionnement d’un théâtre,


- la venue au spectacle Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la compagnie Système Castafiore en janvier 2014.


Ces différentes actions et leur progression visent à ce que les collégiens découvrent différents aspects de l'art chorégraphique et se saisissent petit à petit de ce dernier comme mode d'expression.




COLLÈGE ARAGON – Roquevaire
50 élèves de la 6ème à la 3ème - section sportive, de septembre 2013 à janvier 2014

Après 3 ans d’ateliers artistiques menés au collège Louis Aragon à Roquevaire, le Ballet Preljocaj est désormais partenaire privilégié de la section sportive danse depuis 2 ans. Cette année, le projet comprend :

- l'intervention du G.U.I.D. dans la cour du collège en septembre 2013 avec les élèves de la section sportive danse ainsi que leurs parents,

- un accueil au Pavillon Noir afin de découvrir le lieu et ses activités pour les élèves de 6ème. Cette découverte est menée conjointement par l’attachée aux relations avec les publics du Ballet Preljocaj et les élèves de 3ème du collège qui ont pu découvrir le lieu l’an dernier,

- la venue à 6 spectacles programmés au Pavillon Noir : Macadam Instinct scène numérique de Yann Lheureux, Keyframes du Groupe Laps, Ship of Fools de Niv Sheinfeld et Oren Laor, Katlehong Cabaret de Via Katlehong Dance, Sadeh 21 de Ohad Naharin et Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de Système Castafiore.


 


COLLÈGE CAMPRA – Aix-en-Provence
30 élèves de 6ème , janvier 2014

Ce projet mené avec deux enseignants du collège, un professeur d’arts plastiques et un professeur d’éducation physique et sportive (EPS) s’inscrit dans une démarche transversale. C’est à l’occasion du cycle danse mené par le professeur d’EPS que les élèves pourront nourrir leur découverte de la danse contemporaine par la fréquentation d’un lieu culturel et artistique.

Ce projet comprend :

- un accueil au Pavillon Noir afin de découvrir le lieu et ses activités,

- la venue à un spectacle au Pavillon Noir: Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la Compagnie Système Castafiore,

- 1 atelier chorégraphique dans un des studios du Pavillon Noir animé par un artiste de la compagnie Système Castafiore à l’issue du spectacle.



COLLÈGE CHÂTEAU DOUBLE - Aix-en-Provence
30 élèves de 6ème , janvier et février 2014


Ce projet a été inité par un professeur d’éducation physique et sportive désireux d’apporter une ouverture culturelle et artistique aux élèves d’une classe de 6ème suivant le cycle danse. Pour ce faire, ce projet s’appuie sur le spectacle Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük et comprend :


- un accueil au Pavillon Noir afin de découvrir le lieu et ses activités et de « préparer » les élèves à leur rôle de spectateur,


- la venue à un spectacle au Pavillon Noir : Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la Compagnie Système Castafiore ;


- un dispositif de 3 ateliers chorégraphiques dont le premier aura lieu dans un studio du Pavillon Noir et en amont du spectacle. Ces ateliers sont menés par Céline Galli, chargée de la pédagogie au Ballet Preljocaj.




COLLÈGE LA NATIVITÉ - Aix-en-Provence
30 élèves de 6ème, janvier 2014


Dans l’objectif d’accompagner une classe de 6ème dans sa découverte de l’art chorégraphique, le Ballet Preljocaj et l’enseignante d’éducation physique et sportive référente ont souhaité organiser un module composé :

- d’un atelier chorégraphique au collège animé par la chorégraphe Marcia Barcellos, en relation étroite avec le spectacle Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük,


- de la venue de ces élèves au spectacle Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük, représentation suivie d’une rencontre en salle avec l’équipe artistique.




COLLÈGE ROCHER DU DRAGON - Aix-en-Provence
Entre 5 et 350 collégiens , de septembre 2013 à janvier 2014


Afin de contribuer à la dynamique danse impulsée depuis plusieurs années au Collège Rocher du Dragon,

- le Ballet Preljocaj est intervenu avec le G.U.I.D. en début d’année scolaire pour sensibiliser les collégiens et le personnel éducatif à la danse contemporaine ;


- les élèves inscrits à l’association sportive danse du Collège ont eu l’occasion de venir assister à deux spectacles, Katlehong Cabaret de la compagnie Via Katlehong Dance, Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la Compagnie Système Castafiore, deux propositions illustrant la diversité de la danse contemporaine actuelle.




LA RENCONTRE UNSS DANSE COLLÈGE
110 personnes, mercredi 22 janvier 2014


Cette journée réunit 98 collégiens adhérents de l’association sportive danse ainsi que leurs enseignants. L'objectif de cette rencontre est de proposer aux élèves une pratique et une réflexion autour d'un thème choisi conjointement entre les artistes-intervenants et les enseignants et en lien avec les spectacles Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la Compagnie Système Castafiore programmés au Pavillon Noir.

Cette rencontre a pris la forme suivante :


- 4 ateliers artistiques menés en parallèle par 4 danseurs professionnels : Céline Galli, Déborah Casamatta, Emma Gustaffson et Guillaume Siard.
Les groupes constitués pour chaque atelier mélangent les élèves des différents établissements afin de favoriser les échanges et la rencontre des participants,


- une restitution des travaux réalisés par les 4 groupes, présentée dans le grand studio du Pavillon Noir afin d'effectuer une analyse comparative et d'échanger autour des différentes propositions,


- la venue de tous les participants au spectacle Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la Compagnie Système Castafiore, suivie d’un échange avec l’équipe artistique.




PROJET DE DÉCOUVERTE DES MÉTIERS : LES JOURNÉES PASSEPORT 13

Ce dispositif, mis en place avec le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, a pour visée première la découverte des métiers. Il concerne des classes de collège du département et a pour objectifs de :

- comprendre l'architecture du Pavillon Noir en fonction des activités du Ballet Preljocaj en visitant le bâtiment, du théâtre aux studios,

- découvrir le travail artistique d'une compagnie de danse contemporaine en assistant à une répétition de danseurs professionnels et/ou en effectuant une analyse sensible d'extraits vidéo présentant le travail artistique d'Angelin Preljocaj,

- découvrir les métiers liés à une structure culturelle en abordant l'activité du Centre Chorégraphique National et en rencontrant des professionnels du lieu (régisseur, chargé de la pédagogie, choréologue, etc.) qui expliqueront leurs parcours et leurs fonctions dans la structure,

- la venue au spectacle programmé ce jour-là au Pavillon Noir.


Les établissements participant à ce dispositif en 2013-2014 sont :

Collège Château Forbin (Marseille) en décembre 2013

Collège Les Garrigues (Rognes) en janvier 2014


 



 
ENSEIGNEMENT DANSE AU LYCÉE PAUL CÉZANNE - Aix-en-Provence
De 53 à 350 élèves, de septembre 2013 à mai 2014

Le partenariat de longue date avec le lycée Paul Cézanne concerne, cette année scolaire, 53 élèves de seconde, première, terminale en option facultative et de détermination danse.

Grâce à une immersion dynamique dans l'univers chorégraphique d'Angelin Preljocaj et à la programmation du Pavillon Noir, le Ballet Preljocaj propose un panel d'actions nourrissant et interrogeant la vision des élèves sur l'art chorégraphique.

Ce partenariat s'articule de la sorte :

- la venue du Groupe Urbain d’Intervention Dansée – G.U.I.D. dans la cour du lycée en début d’année scolaire pour sensibiliser l’ensemble des lycéens et le personnel éducatif à la danse contemporaine,

- la venue des élèves à une vingtaine de spectacles programmés au Pavillon Noir : Derrière le rideau de Marcel Gbeffa, 3 in Passacaglia de Yasukuki Endo, Élégie d’Olivier Dubois, Beauty remained for just a moment then returned gently to her starting position… de Robyn Orlin, Macadam Instinct scène numérique de Yann Lheureux, Ship of Fools de Niv Sheinfeld et Oren Laor, Sadeh 21 de Ohad Naharin, Ce que j’appelle oubli d’Angelin Preljocaj, Fabrications de Merce Cunningham, In the Upper Room de Twyla Tharp, Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de Système Castafiore, Baron samedi d’Alain Buffard, Shake it out de Christian Ubl, La belle indifférence de Gaëlle Bourges, Six Years Later… / The Hill de Roy Assaf, Heimat de Jérôme Brabant, While going to a condition d’Hiroaki Umeda, Sakinan göze çöp batar de Christian Rizzo, Sacre du printemps + & Du de VA Wölfl et Atem le souffle de Josef Nadj ;

- l’accueil de la classe de seconde d’exploration, à 4 reprises, pour rencontrer des professionnels de la structure (un danseur du Ballet Preljocaj, la choréologue, le régisseur général et une personne en charge de la diffusion/production du Ballet Preljocaj) et observer régulièrement le travail de création et de répétition des danseurs de la compagnie,

- la venue des élèves à l’Étranger d’Emio Greco au Jeu de Paume et à trois spectacles au Grand Théâtre de Provence : Les Nuits d’Angelin Preljocaj, Roméos et Juliettes de la compagnie Trafic de styles et Tabac rouge de James Thierrée.

- 37 séances de pratique artistique assurées par des artistes, soit environ une centaine d’heures dont :

o 66 heures d’atelier assurées par les danseurs ou anciens danseurs du Ballet Preljocaj en lien avec l’univers chorégraphique de la compagnie,

o 8 heures d’atelier proposées par les interprètes et/ou chorégraphes programmés au Pavillon Noir : Marcel Gbeffa, Niv Sheinfeld et Oren Laor, Ingrid Florin et Christian Ubl,

o 25 heures d’atelier supplémentaires, directement en relation avec le programme de l’option et pour certaines mutualisées avec l’option danse du Lycée Saint Charles,

o 27 heures d’ateliers, accompagnées d’un percussionniste,

o 68 heures dans les studios du Pavillon Noir.

- des rencontres avec des artistes en amont ou en aval de leurs spectacles : Marcel Gbeffa, Niv Sheinfeld et Oren Laor, Marcia Barcellos, Christian Ubl, Gaëlle Bourges,


- une présentation aux familles des travaux de l’option danse dans le grand studio du Pavillon Noir et au Lycée Paul Cézanne en mai 2014.



ENSEIGNEMENT DANSE AU LYCÉE MADELEINE DE FOURCADE

Gardanne
De 31 à 320 élèves, de septembre 2013 à mars 2014


Après plusieurs années d’actions partenariales, le Ballet Preljocaj devient le partenaire culturel de l’option facultative art danse du lycée Madeleine de Fourcade en 2012-2013. Une option qui propose aux élèves de se construire une culture artistique et culturelle en traversant différentes esthétiques, en pratiquant avec différents artistes et en assistant à des spectacles chorégraphiques.

L’année se construit de la manière suivante :

- la venue au Lycée du Groupe Urbain d’Intervention Dansée – G.U.I.D. en septembre 2013 pour l’ensemble des élèves et du personnel de l’établissement. Grâce à cette intervention, les élèves de l’option découvrent entre autres les extraits de chorégraphies d’Angelin Preljocaj autour desquels des ateliers seront menés : Les Nuits et Les 4 saisons... ,

- 11 ateliers chorégraphiques soit 26 heures assurées par Marcel Gbeffa en amont et en lien avec l’univers de son spectacle, Irène Panizzi de la compagnie Perca Mensa, Déborah Casamatta et Solène Hérault danseuses au Ballet Preljocaj et Céline Galli, ancienne interprète de la compagnie et chargée de la pédagogie au Ballet Preljocaj,

- la venue à 4 spectacles : Derrière le rideau de Marcel Gbeffa, Les Nuits d’Angelin Preljocaj, Sadeh 21 d’Ohad Naharin et Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de la Compagnie Système Castafiore.



ATELIERS CHORÉGRAPHIQUES
AVEC  LE LYCÉE PIERRE MENDÈS FRANCE
- Vitrolles
34 élèves, d'octobre 2013 à avril 2014

Depuis deux ans, le Lycée Pierre Mendès France et le Ballet Preljocaj travaillent conjointement à un projet répondant aux objectifs pédagogiques de l’option facultative danse d’éducation physique et sportive du lycée.

Pour ce faire, plusieurs propositions composent ce partenariat :

- la venue du Groupe Urbain d’Intervention Dansée – G.U.I.D. dans la cour du lycée à la rentrée scolaire ; une intervention permettant de sensibiliser l’ensemble des lycéens à la danse contemporaine,

- 6 ateliers chorégraphiques assurés par des danseurs du Ballet Preljocaj en relation avec les spectacles Marché noir et Les 4 saisons… présentés lors du G.U.I.D.. Certaines séances concernent les élèves de première et terminale, d’autres les élèves de seconde. L’une d’entre elles aura lieu dans un studio du Pavillon Noir en amont de la venue des lycéens au spectacle Sadeh 21 d’Ohad Naharin ;

- la découverte du fonctionnement d’un Centre Chorégraphique National, proposée aux élèves en amont d’une venue au Pavillon Noir, afin d’appréhender les différents métiers inhérents à une telle structure et les étapes nécessaires à la création d’un spectacle chorégraphique, tant d’un point de vue artistique que technique,

- la venue à 4 spectacles programmés au Pavillon Noir afin d’aiguiser le regard des lycéens au travers d’une analyse sensible des pièces découvertes : Sadeh 21 d’Ohad Naharin, Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de Système Castafiore, Six Years Later… / The Hill de Roy Assaf et Sacre du printemps + & Du de VA Wölfl.




PROJET ARTISTIQUE ET CULTUREL
AVEC LE LYCÉE VAL DE DURANCE
- Pertuis
25 élèves – de septembre 2013 à février 2014

Après Corpsdeplume en 2011-2012, DansissiMots en 2012-2013, le Ballet Preljocaj et l’équipe pédagogique du lycée Val de Durance se mobilisent de nouveau cette année autour du projet Corps d’Encre.
Le projet est construit en relation avec les œuvres chorégraphiques d’Angelin Preljocaj directement inspirées de productions littéraires : Les Nuits et Ce que j’appelle oubli. Les participants abordent donc la relation entre la danse et l’écriture, le mouvement du corps et la musicalité des mots, explorent et mettent en scène la mise en mouvement de textes écrits par les élèves.

Le projet s’articule de la manière suivante :

- la venue aux deux spectacles chorégraphiés par Angelin Preljocaj : Les Nuits en septembre 2013 au Grand Théâtre de Provence et Ce que j’appelle oubli au Théâtre du Pavillon Noir en janvier 2014.

- des ateliers chorégraphiques destinés aux élèves d’une classe de première et à quelques élèves volontaires de terminale en section littéraire soit 9 séances animées par des danseurs du Ballet Preljocaj : 4 séances en relation avec la création Les Nuits animées par Céline Galli, un atelier en amont de la venue à Ce que j’appelle oubli conduit par un des interprètes du spectacle, Baptiste Coissieu, et 4 séances assurées par Emma Gustafsson essentiellement axées sur la mise en mouvement des textes écrits par les élèves.

Les univers artistiques ainsi traversés et les matériaux chorégraphiques explorés nourrissent la composition collective des élèves en vue de leur participation au Printemps des Lycées et à la journée de la culture au Lycée Val de Durance. Ces séances sont donc relayées par les professeurs d’Education Physique et Sportive, Marie-Pierre Paccoud, de littérature Roselyne Milani et d’Italien, référent culture au lycée, Dominique Thireau,


- un accueil au Pavillon Noir afin de sensibiliser les élèves au fonctionnement d’une structure culturelle et au quotidien des danseurs professionnels est proposé lors de leur venue au Pavillon Noir.


RENCONTRES LYCÉENNES DE L'UNSS DANSE
88 personnes le mercredi 4 décembre 2013

Cette journée réunit 78 lycéens adhérents des associations sportives danse de la région ainsi que leurs enseignants. L'objectif de cette rencontre est de proposer aux élèves une pratique et une réflexion autour d'un thème choisi conjointement entre les artistes et les enseignants, en lien avec le spectacle que les élèves découvriront le soir même.

Cette rencontre prend la forme suivante :

- 3 ateliers artistiques menés en parallèle par 3 danseurs professionnels,


- les groupes constitués pour chaque atelier mélangent les élèves des différents établissements afin de favoriser les échanges et la rencontre des participants,


- une restitution des travaux réalisés par les 3 groupes est présentée dans le grand studio afin d'effectuer une analyse comparative et d'échanger autour des différentes propositions,

- la venue de tous les participants au spectacle Katlehong Cabaret de la compagnie Via Katlehong Dance.


Les lycées participant à cette rencontre sont :
Lycée Joliot Curie - Aubagne
Lycée Louis Lumière - La Ciotat
Lycée Lurcat - Martigues
Lycée Marie Madeleine Fourcade - Gardanne
Lycée Paul Cézanne - Aix en Provence
Lycée Périer - Marseille
Lycée Pierre Mendès France - Vitrolles
Lycée Saint Charles - Marseille


PROJET ÉDUCATIF
AVEC LE LYCÉE PROFESSIONNEL DE L'ÉTOILE
- Gardanne
Entre 24 et 350 élèves, de septembre 2013 à avril 2014

L’équipe pédagogique et éducative du Lycée de l’Étoile et le Ballet Preljocaj souhaitent poursuivre le projet de découverte des métiers initié en 2012-2013 pour une classe de 3ème ; l’univers artistique de la compagnie et l’activité du Pavillon Noir étant deux champs d’exploration riches en professions artistiques, techniques et administratives.

Ce parcours se compose de :

- la venue du Groupe Urbain d’Intervention Dansée – G.U.I.D. en septembre 2013 dans l’intention de sensibiliser l’ensemble des lycéens à la danse contemporaine. Cette présentation d’extraits du répertoire d’Angelin Preljocaj est traditionnellement suivie d’un échange entre les danseurs et le public. Dans la perspective du travail envisagé avec la classe de 3ème, une rencontre plus privilégiée a lieu entre ces élèves et les danseurs ; une première immersion dans l’univers artistique de la compagnie.

- 2 accueils au Pavillon Noir avec un contenu et une répartition permettant une approche progressive de la découverte des métiers :

o le premier accueil a pour objectif de répertorier les différents secteurs professionnels mobilisés pour la réalisation d’un spectacle, de découvrir plus concrètement le quotidien des danseurs et de commencer à acquérir le vocabulaire propre au monde du spectacle vivant. Pour ce faire, les élèves assistent à l’échauffement des danseurs de la compagnie en studio et rencontrent le régisseur général.
Cette immersion est suivie dans l’après-midi de la découverte du spectacle Katlehong Cabaret de la compagnie Via Katlehong Dance.

 o le contenu du deuxième accueil est défini en fonction des attentes des élèves : observer un travail de répétition, échanger avec un danseur et rencontrer un régisseur son.



LYCÉE LA NATIVITÉ
Aix-en-Provence

5 lycéens, novembre et décembre 2013

Dans l’objectif d’accompagner les élèves inscrits en option facultative EPS danse dans leur découverte du travail artistique d’Angelin Preljocaj, le Ballet Preljocaj propose à l’enseignante d’éducation physique et sportive référente :

- une médiation au lycée autour de l’œuvre d’Angelin Preljocaj Ce que j’appelle oubli consistant à approcher le contenu de la pièce, son processus de création au travers d’extraits vidéo, d’interviews d’artistes, de la lecture d’extraits du texte et d’articles de presse ;

- un atelier chorégraphique animé par le responsable pédagogique en amont de la découverte du spectacle ;


- la venue au spectacle Ce que j’appelle oubli d’Angelin Preljocaj au théâtre du Pavillon Noir.




PROJET CULTUREL AVEC LE LYCÉE VAUVENARGUES
Aix-en-Provence
Entre 5 et 36 élèves, de novembre 2013 à avril 2014

Ce parcours culturel et artistique est essentiellement destiné aux élèves inscrits en option Histoire des Arts (HIDA) tout en étant ouvert à tous les élèves du lycée. Les spectacles ainsi choisis permettent aux lycéens accompagnés de leur enseignant d’interroger la place des œuvres chorégraphiques dans l’histoire des arts et de se construire un parcours diversifié et représentatif de la danse contemporaine.

Ce projet comprend :

- l’accueil au Pavillon Noir des élèves de seconde en option HIDA, avant leur venue à un spectacle, en mettant l’accent sur la relation entre l’architecture du lieu et son activité ainsi que les différents métiers associés à une structure culturelle telle qu’un Centre Chorégraphique National 

- la venue à 10 spectacles programmés au Pavillon Noir : Macadam Instinct scène numérique de Yann Lheureux, Katlehong Cabaret de Via Katlehong Dance, Ce que j’appelle oubli d’Angelin Preljocaj, Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de Système Castafiore, Sûtra d’Arushi Mudgal, Shake it out de Christian Ubl, Qaddish de Qudus Onikeku, Heimat de Jérôme Brabant, While going to a condition d’Hiroaki Umeda, Sacre du printemps + & Du de VA Wölfl.





LYCÉE GEORGES DUBY - Luynes
Entre 20 et 450 lycéens, d'octobre 2013 à février 2014


Dans le souci d’initier les lycéens à l’art chorégraphique, des enseignants du lycée Georges Duby s’appuient sur la programmation au Pavillon Noir pour sensibiliser leurs élèves à l’art chorégraphique.

Cette année, les lycéens peuvent :  

- découvrir de nouveaux extraits du répertoire du Ballet Preljocaj avec le Groupe Urbain d’Intervention Dansée - G.U.I.D. en octobre 2013, intervention proposée pendant la pause déjeuner afin que l’ensemble des lycéens et le personnel du lycée puisse y participer ;

- assister à des spectacles au Pavillon Noir dont Aktualismus oratorio mongol / 4 Log Volapük de Système Castafiore et Shake it out de Christian Ubl. Ces sorties sont proposées aux élèves volontaires dont prioritairement ceux ayant choisi le menu danse en enseignement d’éducation physique et sportive. Ces découvertes ont donc pour objectif d’élargir leurs représentations de la danse contemporaine et de nourrir leur pratique. Dans le cadre de l’école du spectateur, une classe de seconde assiste au spectacle Katlehong Cabaret de Via Katlehong Dance et une de première au Sacre du printemps + & Du de VA Wölfl. Ces découvertes artistiques sont l’occasion pour ces élèves de construire un discours analytique, sensible et comparatif.




LYCÉE MILITAIRE - Aix-en-Provence
De 10 à 145 lycéens, de novembre 2013 à avril 2014


Depuis de nombreuses années, le Ballet Preljocaj et l’équipe pédagogique du Ballet Preljocaj travaillent régulièrement ensemble afin de contribuer à la culture chorégraphique des lycéens dont ceux inscrits en option théâtre.

Pour ce faire,  

- deux médiations sont organisées, une pour les élèves de l’option théâtre et l’autre pour les élèves ayant choisis volontairement le spectacle Ce que j’appelle oubli. Leurs venues au Pavillon Noir permettent de découvrir le lieu mais surtout d’accompagner la découverte du spectacle en assistant à une répétition de la compagnie, en visionnant des interviews d’Angelin Preljocaj et des interprètes, en lisant un extrait du texte écrit par Laurent Mauvignier ainsi que des articles de presse ;

- la venue aux spectacles Ce que j’appelle oubli d’Angelin Preljocaj mais aussi à Macadam Instinct scène numérique de Yann Lheureux, Folk-s d’Alessandro Sciarroni, Katlehong Cabaret de Via Katlehong Dance, Fabrications de Merce Cunningham, In the Upper Room de Twyla Tharp, Sûtra d’Arushi Mudgal, Shake it out de Christian Ubl, Heimat de Jérôme Brabant, While going to a condition d’Hiroaki Umeda, Germinal d’Halory Goerger et Antoine Defoort, Sacre du printemps + & Du de VA Wölfl ;

- un échange en classe avec les élèves de seconde et première inscrits en option théâtre autour des spectacles Germinal et Sacre du printemps + & Du pour une analyse sensible et comparative de ces deux propositions artistiques.


En plus des projets spécifiques cités ci-dessus, le Ballet Preljocaj mène ponctuellement des actions de découverte de la danse contemporaine et des activités d’un Centre Chorégraphique National. Une attention particulière est portée à l’accompagnement des établissements scolaires lors de leur venue au spectacle.
Afin d’aiguiser la curiosité des élèves et de faciliter leur approche de l’art chorégraphique, le Ballet Preljocaj accueille au Pavillon Noir les établissements scolaires de la maternelle au lycée ou intervient directement dans les classes.
L’articulation dans le temps, la durée et le contenu de chaque action varient et s’adaptent au public concerné.


Les écoles maternelles participant sur la saison 2013-2014 à ces demi-journées de découverte sont :
École maternelle Célony (Aix) - 1 classe
École maternelle Sextius (Aix) - 1 classe
École maternelle Joliot Curie (Mallemort) - 2 classe
s

Les écoles élémentaires participant sur la saison 2013-2014 à ces demi-journées de découverte sont :
École Marie Curie (Marignane) - 1 classe
École Jacques Prévert (Lambesc) - 2 classes
Ecole Sacre Cœur (Aix-en-Provence) - 2 classes
École Sainte Catherine de Sienne (Aix-en-Provence) - 1 classe


Les collèges participant sur la saison 2013-2014 à ces demi-journées de découverte sont :
Collège Saint Entrope (Aix-en-Provence) - 4 classes
Collège Château Double (Aix-en-Provence) - 1 classe
Collège Rocher du dragon (
Aix-en-Provence) - 1 groupe d’AS
Collège Fond d’Aurumy (Fuveau) - 2 classes
Collège Arc de Meyran
(Aix-en-Provence) - 8 classes dont une SEGPA
Collège Jean Jaurès (Peyrolles) - 1 classe
Collège
Clairsoleil (Marseille) - asso IEP interface - 1 classe


Les lycées participant sur la saison 2013-2014 à ces demi-journées de découverte sont :
Lycée Joliot Curie (Aubagne) - 1 classe
Lycée Militaire (Aix) - Elèves de l’option théâtre
Lycée Militaire (Aix) - Elèves volontaires
Lycée Chevreul - Blancarde (Marseille) - 1 classe de 1ère projet culturel
Lycée Louis Lumière (La Ciotat) - Elèves volontaires
Lycée de la Méditérannée ( La Ciotat) - Elèves volontaires
Lycée Zola (Aix) - Elèves volontaires
Lycée Périer
(Marseilles) - 1 classe


D’autres établissements scolaires ont découvert le Pavillon Noir à l’occasion d’un ou plusieurs spectacles :
Ecole maternelle La Palette (Aix-en-Provence) - 1 classe
Ecole maternelle Jean Maurel (Puyricard) - 1 classe
Ecole maternelle La Félicité (Aix-en-Provence) - 1 classe
Ecole maternelle de La Salle (Bouc-Bel-Air) - 2 classes
Ecole maternelle Joiot Curie (Mallemort) - 2 classes
Ecole maternelle Henri Wallon (Aix-en-Provence) - 1 classe
Ecole maternelle Saint Henri Raphel (Marseille) - 2 classes
Ecole maternelle Edouard Peisson (Ventabren) - 2 classes
Ecole maternelle de Celony (Aix
-en-Provence) - 1 classe
Ecole maternelle du Parc (Pertuis) - 2 classes
Ecole maternelle Jules Ferry (Aix
-en-Provence) - 1 classe
Ecole maternelle La Mareschale (Aix
-en-Provence) - 2 classes
Ecole maternelle Es-en-ciel (Aix-en-Provence) - 1 classe

Ecole élémentaire Edouard Peisson (Ventabren) - 10 classes
Ecole élémentaire Jean Jaurès (Aix-en-Provence) - 2 classes
Ecole primaire de La Barque (Fuveau) - 2 classes
Ecole élémentaire Jacques Prévert (Lambesc) - 4 classes
Ecole Montessori Es-en-ciel (Aix-en-Provence) - 1 classe
Ecole Albert Camus (Pertuis) - 2 classes
Ecole élémentaire de Cros (Éguilles) - 2 classes
Ecole Sainte Bernadette (Aix-en-Provence) - 1 classe
Ecole élémentaire de Lauris (Lauris) - 2 classes
Ecole élémentaire Jeanne d'Arc (Aix-en-Provence) - 1 classe
Ecole élémentaire Robert Verrier (Rognes) - 1 classe
Ecole élémentaire Marcel Pagnol (Rognac) - 2 classes
Ecole élémentaire Albert Jouly (Rousset) - 2 classes
Ecole élémentaire de l'Ouvière (Fuveau) - 1 classe

Collège Laugier (Folcaquier) - 1 classe + parents
Collège La Nativité (Aix-en-Provence) - 1 classe

Lycée Frédéric Mistral (Avignon)
Lycée Paul Cézanne (Aix-en-Provence) / Option théâtre - 1 classe          
                                                         
Lycée Paul Cézanne (Aix-en-Provence) - 2 classes
Lycée Georges Duby (Luynes) - 1 classe  


Imprimer