accueil > action culturelle > enseignement supérieur
Page précédente|Page suivante

© Jean-Claude Carbonne / DR / Marine Garçon / Margaux Soulacroup
media/s_titre_pro/formation.jpg

Des programmes de formation dans lesquels l’irruption de la danse contemporaine permet à des publics étudiants et professionnels de découvrir et de ressourcer leurs capacités d’innovation, en transposant dans leurs propres domaines des expériences créatives menées avec des artistes chorégraphiques.




47 étudiants
D
e septembre 2017 à mai 2018


Pour la première fois, un projet pédagogique et de sensibilisation est réalisé autour d’une création en cours d’Angelin Preljocaj, Gravité.

Ce projet intègre les enseignements d’une formation unique en France, la Licence « Sciences et humanités », labellisée « AMidex - Université d’excellence ». Cette formation transdisciplinaire associe enseignants-chercheurs en sciences « dures » (mathématiques, astrophysique, chimie…) et sciences « humaines » (sociologie, linguistique, littérature, philosophie…). L’étude sur 3 ans de 6 grands thèmes (« Nature et culture », « Systèmes du monde », « Lumière-vision-couleurs », « Figures du Pouvoir »…) à travers 18 disciplines différentes, vise à permettre aux étudiants de se doter de capacités de raisonnement et de créativité nouvelles.

Thématique centrale de la prochaine création du Ballet Preljocaj, les questions du corps et de la gravité sont des thématiques transverses abordées dans l’unité d’enseignement « Figures du Pouvoir ». L’objectif central du dispositif conduit avec le Ballet Preljocaj est de permettre aux étudiants en deuxième année de suivre le processus de création d’une œuvre artistique, afin d’enrichir leurs réflexions autour des contenus qui leurs seront proposés dans leurs enseignements sur le thème du corps.


Des prolongements sont ensuite envisagés en 3ème année de Licence pour mettre en perspective les recherches de certains étudiants sur la mémoire.

Programme et contenus :

- Coup d’envoi le 28 septembre 2017 avec l’intervention du G.U.I.D. dans le cadre de la tournée des Campus à Marseille St Charles. Les étudiants de la Licence y assistent pour un premier contact avec la danse, prolongé par un après-midi d’échanges et de présentation de la structure, du projet de l’année et de ses enjeux.

- Les étudiants préparent ensuite au fil du semestre dans le cadre de leurs enseignements des synthèses sur différents aspects du travail d’Isaac Newton et de sa pensée, autant en mécanique et gravité, qu’en alchimie et philosophie.

- Afin d’élargir leur point de vue sur la question de la gravité en danse, les étudiants viennent découvrir une sélection d’œuvres programmées au Pavillon Noir : David Wahl, Histoire spirituelle de la danse, Jószef Trefeli / Mike Winter / Gábor Varga, Jinx 103/Lift, Béatrice Massin, Mass B, Angelin Preljocaj, Still life / Helikopter.

- En parallèle, une série d’ateliers avec certains des auteurs ou interprètes de ces pièces leur permet d’en découvrir les processus de création et de les éprouver physiquement : ils travaillent ainsi avec les chorégraphes Mike Winter et Jozsef Trefeli, ainsi qu’avec Benjamin Dur, interprète de Mass B de Béatrice Massin.
 
- Dès le début du travail de création d’Angelin Preljocaj en avril, les étudiants assistent à deux temps de répétitions du chorégraphe avec ses danseurs pour découvrir différentes étapes du processus de création de la pièce.

- De manière entrelacée, un fil rouge d’ateliers menés par un intervenant du Ballet Preljocaj leur permet de lier ces expériences en les invitant plus largement à s’initier aux fondamentaux de la danse contemporaine, en lien avec le thème de la nouvelle création d’Angelin Preljocaj et en écho avec la matière qu’ils auront pu découvrir lors des répétitions.

- Le parcours des étudiants se conclut sur la présentation par les étudiants aux danseurs du Ballet Preljocaj en création d’une synthèse qu’ils ont réalisé au 1er semestre sur Newton et la gravitation, afin de leur permettre en retour de nourrir leur pratique de ces connaissances et réflexions.



10 étudiants
De novembre 2017 à avril 2018


La Compagnie d’entraînement du Théâtre des Ateliers, emmenée par l’auteur, dramaturge et pédagogue Alain Simon, forme chaque saison une dizaine de comédiens en voie de professionnalisation, qui travaillent avec divers auteurs et artistes associés. Depuis plus d’une décennie, le Ballet Preljocaj est partenaire de cette formation, dans le but d’ouvrir à ces étudiants une fenêtre sur l’art chorégraphique et ses apports possibles dans le champ de la pratique d’interprète théâtral. Cette année, le parcours proposé par le Ballet laisse la part belle à certains des chorégraphes-interprètes invités au Pavillon Noir, dont la pratique revêt un intérêt tout particulier pour des comédiens : Andrea Costanzo Martini, ancien interpète de la Batsheva Dance Company (Israël) et Franck Chartier du collectif Peeping Tom (Belgique).

- Après une visite du Pavillon Noir à l’automne, la découverte du parcours artistique du chorégraphe à partir d’extraits vidéos du répertoire, un temps d’observation des danseurs du Ballet Preljocaj en répétition,


- les étudiants sont conviés à un premier atelier de pratique avec Andrea Costanzo Martini en lien avec la pièce qu’il propose au Pavillon Noir, mais également autour du « gaga », langage corporel désormais célèbre développé par Ohad Naharin, directeur de la Batsheva Dance Company.


- Un deuxième atelier axé danse-théâtre est mené par Franck Chartier, pour un art qui s’affranchit des limites entre les pratiques scéniques.


- la venue à des spectacles entre en écho avec ces temps de pratique : une forme performative avec  le solo 55  de Radouan Mriziga, la soirée « danse israélienne », Vader de Peeping Tom.




36 étudiants
Mars 2018


Depuis plusieurs années, dans le cadre de leurs cours de dessin, ces étudiants sont guidés par leurs enseignants pour chercher à puiser dans une autre forme artistique. Différentes réfléxions sont ainsi abordées sur l’implication de l’ensemble du corps dans un processus créatif, de manière à renouveler leur approche de l’espace et de l’engagement du geste dans le dessin.

Cette saison, leur projet s’articule autour du travail d’Hervé Chaussard, artiste associé au Ballet Preljocaj - Pavillon Noir.

- Les étudiants de 1ère et 2ème année découvrent le Pavillon Noir au cours d’une visite, qui précède immédiatement un atelier avec le chorégraphe, autour du processus de création de sa pièce Willy.


- Ils découvrent ensuite la pièce créée par Hervé Chaussard pour les danseurs du Ballet Preljocaj Junior dans le théâtre du Pavillon Noir, avec également au programme de la soirée des extraits du répertoire d’Angelin Preljocaj.




27 étudiants
Février 2018


L’objectif pour ces étudiants, qui se forment dans la perspective de travailler ensuite dans le champ culturel, est de se familiariser avec une forme artistique qu’ils ne connaissent souvent que très peu.

- Les danseurs du G.U.I.D. du Ballet Preljocaj sont allés à leur rencontre à Arles début octobre 2017 dans le cadre de la tournée des campus d’Aix-Marseille Université.
- Une journée à Aix-en-Provence en novembre 2017 leur permet de visiter le Pavillon Noir et de découvrir son organisation.
- Ils suivent ensuite un atelier d’initiation de 2 heures aux fondamentaux de la danse contemporaine mené par une danseuse du Ballet Preljocaj,
- avant de clore par la découverte de la création 2017, Love Project d’Hervé Chaussard, artiste associé dans le grand studio du Pavillon Noir.






Dans le cadre de ce nouveau partenariat, une équipe de 3 étudiants en 2ème année de Master a suivi les étapes du projet mené avec les menuisiers de l’EREA des Pennes-Mirabeau de manière à réaliser un journal de bord de cette aventure artistique et pédagogique.




8 collaborateurs de la Direction du Design du Groupe Renault
Mai 2018


Depuis 2014, une collaboration suivie se développe avec Renault Design Academy pour exposer des équipes du Design du constructeur automobile à des expériences et des rencontres artistiques d’une grande diversité, dans l’objectif de ressourcer leur regard et de stimuler leur créativité.

Cette année, un groupe de 8 collaborateurs du service « Qualité » est venu suivre une journée de séminaire au Pavillon Noir autour de la pièce Helikopter d’Angelin Preljocaj, articulée sur la question de la transmission. Le groupe a pu suivre le programme suivant :

•     un atelier de 3h avec Céline Galli, ancienne interprète de la pièce pour une approche des fondamentaux de la danse contemporaine à travers l’étude de phrases chorégraphiques d’Helikopter,


•     une visite du Pavillon Noir comprenant des temps d’observation des répétitions du Ballet Preljocaj et d’échanges de réflexions autour d’extraits vidéo du répertoire,


•      la découverte de la pièce le soir même, présentée en diptyque avec Still Life, suivie d’un échange avec le chorégraphe.


Imprimer