accueil > action culturelle > enseignement supérieur
Page précédente|Page suivante

© DR
media/actions_culturelles/ensup_titre_cezanne20102011.jpg

Grâce au Bureau de la Vie Etudiante, les étudiants des facultés de Droit ont pu cette année pour la première fois, à la rentrée 2010-11, voir les danseurs du G.U.I.D. (Groupe Urbain d’Intervention Dansée) se produire dans le hall de leur université ! Près de 150 d’entre eux ont ainsi découvert des extraits de chorégraphies d’Angelin Preljocaj, pu échanger avec les danseurs, s’apercevoir que cette forme artistique pouvait les toucher et avoir envie d’approfondir cette découverte. Afin de leur offrir cette possibilité, une visite du Pavillon Noir a été organisée pour les étudiants, qui ont également assisté à une répétition publique.


La petite promotion de 18 étudiants en master Journalisme juridique, qui avait couvert l’intervention du G.U.I.D. à l’Université, s’est invitée également à une visite en novembre 2010, qui leur a permis de découvrir l’ensemble des activités du Ballet Preljocaj et les coulisses du Pavillon Noir. Certains d’entre eux ont pu également rencontrer le Directeur technique de la compagnie, qui leur a présenté le dispositif scénographique de la création Suivront mille ans de calme, sur le plateau du Grand Théâtre de Provence.


Un premier groupe international de 17 étudiants de l’IEFEE (Institut d’Enseignement du Français aux Etudiants Etrangers) est venu visiter le Pavillon Noir et observer les danseurs du Ballet Preljocaj et du Théâtre du Bolchoï en répétition dans les studios en novembre 2010, avant de les retrouver le soir même en spectacle sur le plateau du Grand Théâtre de Provence.


Textes recueillis par Nathalie Roux-Moreels, enseignante à l'IEFEE

"La visite était très intéressante et inspirante, j'ai trouvé qu'il y avait une atmosphère vraiment créative.
(..) En plus, le soir je suis allée voir la création de Preljocaj : un ballet fascinant, émouvant et qui a provoqué ma réflexion. Le ballet entier était très puissant et très abstrait..."
Tamara, 23 ans, Angleterre

"C'est incroyable ce que tu peux faire avec des objets très simples comme une chaise, un livre, un drapeau . Ça m'a vraiment inspirée !"
Sandra, 18 ans, Hollande

"Leur corps est comme un pinceau léger. Ils dessinent un dessin magnifique dans l'espace. J'ai été fascinée par eux."
Si Jie, 20 ans, Chine

"La compagnie de danse invite le public à venir voir ce qu'elle fait. Nous avons eu la chance d'observer quelques jeunes étudiants d'une compagnie de danse. Ensuite nous avons pu observer les danseurs du Ballet Preljocaj et du Théâtre du Bolshoi : que l'on soit amateur ou professionnel, la discipline et la passion sont identiques."
Veronica, 47 ans, Canada

"C'était incroyable de voir tant de gens avec des spécialités très différentes travaillant sous un même toit à créer une chorégraphie. (...) C'est un peu comme si le bâtiment était "la peau et les os" et ce qui est créé, c'est le coeur et l'âme !"
Katie, 23 ans, USA


Imprimer