accueil > action culturelle > associations - entreprises
Page précédente|Page suivante

© Jean-Claude Carbonne
media/s_titre_pro/carceral.jpg


Le Ballet Preljocaj en milieu carcéral


Depuis 1996, le Ballet Preljocaj multiplie les actions basées sur la découverte et la pratique de la danse en direction de publics spécifiques.


Plusieurs rencontres et ateliers en univers carcéral ont ainsi vu le jour :


- entre 1998 et 2003 à la Maison d’Arrêt de Luynes,


- en 2007, un projet spécifique a été mis en place avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation-SPIP,


- en 2011, le G.U.I.D. (Groupe Urbain d’Intervention Dansée) du Ballet Preljocaj s’est produit dans des prisons au Maroc,


- en 2017, deux représentations du G.U.I.D. ont été programmées aux Centre pénitentiaire Baumettes II à Marseille.

Ces rencontres sont des expériences humaines et artistiques très fortes pour chacun, détenus comme danseurs.



Le projet 2019


Cette saison, Angelin Preljocaj souhaite aller plus loin dans sa démarche en imaginant un véritable projet de création mené avec des femmes détenues au centre pénitentiaire Baumettes II. Ce projet expérimental est mené en partenariat avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Baumettes II et le Centre Pénitentiaire de Marseille


Soul Kitchen voit le jour au fil d’ateliers chorégraphiques hebdomadaires conduits avec les femmes détenues qui sont volontaires. Grâce à des autorisations exceptionnelles de sortie, elles se produisent au Pavillon Noir les 20 et 21 juin 2019 et dans le cadre du Festival Montpellier Danse les 24 et 25 juin 2019.

Les ateliers permettent de travailler sur le corps, le regard, l’énergie, la rapidité et sur la notion d’espace, des problématiques déjà chères au chorégraphe qui souhaite avec ce projet « mettre en lumière ces femmes de l’ombre » et créer une pièce basée sur l’échange et l’apport mutuel entre artistes et détenues.


En parallèle de la création, un film documentaire est réalisé par Valérie Müller et produit par Béatrice Schönberg (Eléphant). Il retracera la genèse de ce projet, relatera les phases de création jusqu’aux représentations publiques en juin 2019.
La diffusion est prévue sur France 3 National en 2020.


Imprimer