accueil > action culturelle > coopération internationale
Page précédente|Page suivante

media/actions_culturelles/07_08_cooperation_internationale_titre.jpg

Il a également participé à un atelier de formation à Bamako, en association avec Kettly Noël de la compagnie Donko Seko, pour explorer les fondamentaux de l’écriture contemporaine dans la danse traditionnelle.

 

Dans le cadre de ce partenariat, le Ballet Preljocaj a envoyé 7 professeurs du 8 octobre au 22 décembre 2007 pour dispenser des cours de danse à la nouvelle promotion 2007/2008, composée de 20 danseurs issus du continent africain et du Moyen-Orient, et participe de ce fait de la volonté du CMDC de Tunis de faire émerger de jeunes talents.

FORMATION DE DANSEURS À TUNIS

 

Inauguré le 8 janvier 2007, le CMDC de Tunis a posé ses cartons et ses desseins chorégraphiques (formation, création, diffusion) dans les locaux de l’Association Ness El Fen qu’il partage avec l’EDAC (École des Arts et du Cinéma).

Dans le cadre de ce partenariat, le Ballet Preljocaj a envoyé 7 professeurs du 8 octobre au 22 décembre 2007 pour dispenser des cours de danse à  la nouvelle promotion 2007/2008, composée de 20 danseurs issus du continent africain et du Moyen-Orient, et participe de ce fait de la volonté du CMDC de Tunis de faire émerger de jeunes talents.

 

 

ATELIERS DE FORMATION À BAMAKO

 

Cet atelier de formation, dirigé par Guillaume Siard, responsable Pédagogique du Ballet Preljocaj (Aix-en-Provence) et Kettly Noël, a débuté le lundi 4 février 2008.

Ils ont exploré dans cet atelier les fondamentaux de l’écriture chorégraphique de la danse contemporaine dans la danse traditionnelle.

Une telle expérience est-elle possible au sein des multiples racines de la danse africaine? Peut-on écrire cette danse sans s’enfermer dans les formatages de la danse contemporaine ou les clichés de la danse traditionnelle? Telle fut la réflexion de cet atelier.

Mœurs et traditions, réactions et comportements, gestes, mouvements et danses… Il a fallu creuser, fouiller, déplacer, réinterpréter, créer… afin d’amener un regard nouveau, dépourvu de toute connotation.

Comme à l’accoutumée, cet atelier a donné lieu à une présentation des travaux au public en fin de session.


Imprimer